24e Conférence nationale sur la promotion de la santé et la 10e Rencontre du Réseau Santé Psychique Suisse  | Mardi 7 mars 2023

Être bien dans sa tête, même avec une maladie psychique – comment faire ? Renforcement des ressources et prévention en point de mire

Santé et maladies psychiques forment deux axes, sur lesquels nous évoluons durant les différentes phases de notre vie. L’équilibre y joue un rôle central : en effet, notre état psychique résulte d’une dynamique entre ressources et contraintes. Celles-ci peuvent être « en nous », telles la motivation et l’auto-efficacité ou le pessimisme et le manque d’autonomie. Les ressources et contraintes peuvent également avoir une origine externe, comme la cohésion sociale, la marge de manœuvre ou le contexte socio-économique.

La conférence s’ouvrira sur une présentation du modèle dit à deux continuums tel que défini par C. Keyes. Selon ce modèle, un individu peut occuper une position différente sur l’axe des maladies psychiques que sur celui de la santé psychique : il est ainsi possible d’avoir un niveau de bien-être psychique bas en l’absence de trouble psychique et inversement. Cette introduction sera complétée par une vue d’ensemble de l’état de la santé psychique de la population en Suisse selon les données les plus actuelles.

Alternant entre théories et projets concrets, la conférence invitera à réfléchir sur différentes questions. Nous apprendrons quels instruments et quelles solutions permettent de renforcer les ressources psychiques lors des situations critiques de la vie. La conférence montrera à quel point la santé psychique est imbriquée avec une alimentation équilibrée et suffisamment d’activité physique. Il s’agira aussi de comprendre comment renforcer les compétences en santé psychique, au travers notamment des deux campagnes nationales sur la santé psychique « SantéPsy.ch » et « Comment vas-tu ?». Durant cette journée, nous verrons également comment la promotion de la santé psychique et la prévention dans le domaine des maladies psychiques se complètent.

Nous terminerons avec une présentation de l’indicateur de bonheur national brut du Bhutan, de sa mise en œuvre et de son potentiel pour la Suisse. La table ronde finale éclairera quelques points forts de la conférence sous un angle politique, en s’appuyant sur divers postulats déposés récemment au Parlement fédéral.

La conférence repose sur une structure modulaire qui a fait ses preuves. Elle permet aux participant-e-s de composer leur programme selon leurs besoins individuels et d’échanger dans le cadre accueillant du Kursaal.

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques. Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur, vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.